dimanche, 5 décembre, 2021

À l’ère de la prédominance technologique, nombreuses sont les formes d’exploitation des ressources naturelles qui dégradent la planète. En vue de ralentir cet état de choses, les solutions se préconisent par milliers. Parmi celles-ci, il en existe qui se révèlent très pertinentes à l’instar du recyclage de métal. De quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les enjeux de cette pratique ? Comment s’y prendre quand on souhaite recycler du métal ? Voici un tour d’horizon sur le sujet.

L’origine des métaux

Avant de comprendre le concept de recyclage de métal, il importe de savoir d’où viennent les métaux. En effet, si la ferraille ou d’autres formes d’assemblage de métaux se retrouvent un peu partout aujourd’hui, ils proviennent bien d’une source. Le matériau est extrait à l’état brut de la croûte terrestre c’est-à-dire de la nature.

Ensuite, il subit diverses transformations pour aboutir aux résultats finaux que nous connaissons comme des machines. En réalité, le métal se montre généralement malléable. Ainsi, les concepteurs de différents secteurs n’hésitent pas à s’en servir à travers la métallurgie (science consistant à extraire les métaux des minerais puis à les modifier). Précisons tout de même qu’il s’agit d’un composé présentant des caractéristiques assez intéressantes, dont la bonne conductivité électrique et thermique.

Recyclage de métal: qu’est-ce que c’est ?

Parmi les métaux, il en existe qui peuvent être réutilisé maintes fois après leur emploi dans la conception d’un produit. Le procédé qui permet d’aboutir à cette réutilisation se dénomme recyclage. Il consiste à ramener le métal sous une forme malléable pour qu’il subisse à nouveau des transformations dans la conception d’un nouvel article.

Ainsi, lorsque les consommateurs finissent d’utiliser les produits composés de métaux, ils peuvent les faire recycler en se référant à des spécialistes. Ces derniers rachètent les composés pêle-mêle à des prix dignes d’intérêt. Rendez-vous sur La Réchetterie pour découvrir les métaux que vous pouvez rentabiliser dans ce cadre.

Une fois les métaux mis à leur disposition, ils procèdent à un tri entre les matières ferreuses (acier, fer…) et celles non ferreuses (cuivre, aluminium…). L’usage de techniques dédiées se trouve requis pour une finesse dans le tri. Les métaux selon la catégorie sont ensuite broyés, laminés, lavés, fondus, puis purifiés pour un nouvel usage dans la création de produits finis.

Les enjeux du recyclage des métaux

Le recyclage de métaux apparaît aujourd’hui comme une pratique indispensable pour de multiples raisons. Pour commencer, il répond à un besoin de réduction des dégâts environnementaux liés à l’extraction des ressources naturelles dans les mines. En effet, puiser les métaux du sol constitue une activité qui détruit progressivement l’écosystème. Avec le temps, la défaillance pourrait se révéler irrémédiable. Heureusement, la réutilisation des métaux déjà en circulation ralentit l’exploitation minière.

Ensuite, le recyclage des métaux permet d’économiser les ressources qui se font rares. Justement, on retrouve de moins en moins certains métaux dans le sol. Il convient donc de se servir de ceux déjà disponibles pour satisfaire les besoins autant que possible. En outre, on économise l’énergie nécessaire à l’extraction et au traitement des minerais en optant pour le recyclage.

Pour finir, le recyclage des métaux se montre plus utile à la productivité des industries comparativement à l’exploitation minière. En effet, il permet de gagner davantage de temps dans la fabrication de nouveaux produits pour une disponibilité pour rapide sur le marché. Évidemment, les nombreuses implications d’un gain de temps dans un environnement compétitif ne sont plus à démontrer.

Recyclage des métaux

Comment trouver des métaux à recycler dans son quotidien

Les métaux rentables qu’on retrouve souvent dans son cadre de vie sont le cuivre, l’inox, le zinc et le plomb. Le cuivre, matériau le plus cher du lot, s’utilise dans les installations électriques. Pour donc en récupérer de manière suffisante, il faut atteindre les périodes de rénovation électrique. Vous pouvez toutefois en glaner dans vos appareils électroménagers défectueux (télévision, smartphone, etc.). Sa couleur jaune orangé vous permettra de l’identifier des autres composants sans la moindre gêne.

En ce qui concerne les autres métaux cités, il faudra effectuer quelques fouilles pour en obtenir. Une benne de chantier, un bâtiment abandonné, la poubelle du voisin… ce sont tous des lieux propices pour trouver quelques métaux à recycler.

Le cas particulier des véhicules hors d’usage

Les véhicules hors d’usage (VHU) sont des engins beaucoup plus polluants que toute autre machine lorsqu’ils ne sont pas recyclés. Ils contiennent justement de l’huile de vidange, une batterie, des airbags (explosifs), un fluide de climatisation et plein d’autres éléments toxiques lorsqu’ils stagnent. La loi fait ainsi obligation à tout propriétaire de faire enlever son VHU. Dans ce cadre, il existe des épavistes dédiés à accompagner gratuitement les particuliers dans cette tâche.

On peut toutefois rentabiliser son VHU, car il contient beaucoup de métaux à réutiliser. Un épaviste pourra évaluer le prix des pièces de valeur et acheter l’épave avant de l’emmener pour recyclage. Il convient donc de ne pas rater cette occasion de se faire un peu d’argent.

0 Comments

Leave a Comment